Unsolved – review

Unsolved est une des dernières séries Netflix disponibles traitant des meurtres de Biggie & 2Pac dans les années 90. Plus de 20 ans après, les meurtres n’ont toujours pas été résolu et cette série n’est pas prête de changer le cours de l’histoire.

 

“Les deux enquêtes policières sur les meurtres de Tupac Shakur et de Christopher Wallace aka The Notorious B.I.G.”

 

Pour une série qui s’appelle, “Unsolved“, la première saison a pourtant une fin définitive.

La nouvelle série anthologique constitue plusieurs enquêtes, détaillées et étalées sur plusieurs années mais il ne s’agit pas d’une approche nuancée du système de justice pénale.”Unsolved” n’est pas non plus une histoire humaine destinée à honorer 2pac et Biggie. La série s’articule autour d’un mystère, et à la fin du septième épisode (sur dix), “The Murders of Tupac et The Notorious B.I.G.” prend position derrière une théorie.

Il y a suffisamment d’éléments de pur divertissement pour susciter l’intérêt des spectateurs, comme par exemple le fait de voir Biggie (Wavyy Jonez) ou Tupac (Marcc Rose) dans des moments notoires et tristement célèbres de l’histoire de la musique.

Mais “Unsolved” n’est pas du grand journalisme d’investigation ou même une série à voir absolument: c’est une histoire racontée sans détour qui se base souvent sur des clichés et sur des redondances explicites, même si elle offre une fin que la vie réelle n’a pas eu.

Racontant trois histoires à la fois, il est facile de choisir celle que l’on préfère. D’abord, il y a l’histoire de Biggie et de Tupac qui a le scénario le plus facile à engager, suivi de près par l’enquête initiale menée par le LAPD en 1997 sur leurs meurtres.

Simpson joue le détective Russell Poole, un policier spécialisé dans les homicides qui s’investit trop dans l’affaire. L’acteur déploie lentement les maniérismes de Poole et rend son obsession légitimité. Vous êtes aussi frustré que lui, ce qui ne peut pas être dit pour l’arc de 2006 qui se concentre sur les détectives Greg Kading (Josh Duhamel) et Daryn Dupree (Bokeem Woodbine).

 

Suite à une action en justice massive contre le département de police lancé par la mère de Christopher Wallace, Kading est chargé de résoudre le meurtre de Biggie afin de sauver la ville d’une perte de 400 millions de dollars. Comme prévu, il fait face à beaucoup de murs, et les progrès qu’il réalise ne sont pas intéressants jusqu’à la toute fin.

Il y a des points positifs (la direction d’Anthony Hemingway dans les premiers épisodes montre que la série a une production solide) et négatifs (combien de fois les personnages clarifient que Christopher Wallace est Biggie Smalls), mais comme les trois arcs séparés, la série comprend deux grosses lacunes :

  • La serie n’embrasse pas assez l’idée de crimes non résolus pour être artistiquement profond. Par exemple, “The People V. O.J. Simpson “rend un verdict, et résout le crime, mais la série n’essaie pas de prendre parti dans le débat en cours pour savoir si O.J. est coupable ou non.
  • Les dialogues sont, au mieux, maladroit, et les performances sont banales. Josh Duhamel ne brille pas et joue de manière très clichée.

“Unsolved” peut éventuellement déclencher une conversation en raison de sa théorisation. Elle se voudrait être une série qui relance un nouveau débat mais elle a peu d’impact car peu ambitieuse.

Note : 4/10  

Leave a Reply